| | News

Découverte majeure au sanctuaire d'Artémis sur l'île d'Eubée

Le dépôt du sanctuaire est exceptionnel avec plus de 600 offrandes quasi-intactes. | noxediem

Le feu n’a pas empêché les archéologues de l’Ecole suisse d’archéologie en Grèce (ESAG) de procéder à des fouilles pendant six semaines. Ils ont pu fouiller, avec l’aide de leurs collègues grecs, non pas un mais deux temples superposés, ainsi qu’un large dépôt d’offrandes sur le site du sanctuaire d’Artémis à Amarynthos, sur l’île d’Eubée.

Pourquoi c’est intéressant. Le temple, en tant que lieu de culte, est le bâtiment principal du sanctuaire avec l’autel, l’équivalent de l’église des monastères médiévaux. Cela fait plus d’un siècle que le sanctuaire est recherché. Ce n’est qu’après la découverte d’une anomalie dans le sol en 2006 et d’un mur monumental en 2007 que le site même a été localisé, puis confirmé comme étant le sanctuaire d’Artémis en 2017.

Cet article est réservé aux abonnés.