| | Radar

Chez Google, le licenciement d'une chercheuse en éthique fait réagir jusqu'au CEO

Sundar Pichai, CEO de Google, en 2019 | AP/JEFF CHIU/KEYSTONE

Nous vous en parlions le 8 décembre: le départ forcé de Timnit Gebru, chercheuse en intelligence artificielle spécialisée en éthique, provoque des remous chez Google. Entre autres développements, Sundar Pichai, CEO de la firme, a adressé à ses employés un courriel d’excuses, que reproduisent nos confrères américains d’Axios.

Pourquoi cela fait débat. Sundar Pichai écrit: «Nous avons entendu les réactions au départ de Dr. Gebru, qui a semé le doute et mené certains d’entre vous à questionner votre place chez Google. Je veux dire que je suis désolé, et que j’accepte la responsabilité de devoir regagner votre confiance.» Mais certains commentateurs, dont Timnit Gebru elle-même sur Twitter, estiment que le message ne va pas assez loin, et surtout n’endosse pas la responsabilité de la situation. Le directeur des politiques d’Open AI, Jack Clark, a indiqué sur Twitter être choqué par cet e-mail, et son usage du langage d’entreprise pour présenter ce licenciement comme indépendant de ce sa volonté.

link

A lire sur Axios