| | News

A Crans-Montana, un sommet dessine l'avenir des neurosciences

Vue de Crans-Montana | Keystone / Olivier Maire

«J’ai fait mes études de médecine il y a 40 ans et c’est vrai qu’on aimerait laisser une trace», lâche Pierre Magistretti. L’influent ex-directeur du Brain Mind Institute de l’EPFL est à l’origine du Neuroscience Summit, qui s’est tenu du 6 au 8 septembre 2021 à Crans-Montana. L’idée: réunir dans les Alpes valaisannes une trentaine de neuroscientifiques de renommée mondiale, pour favoriser l’émergence de nouvelles idées et dessiner l’avenir.

Au sommet. Le casting est varié et prestigieux. Rusty Gage, pionnier de la neurogenèse, Barry Everitt, sommité des neurosciences comportementales, Henry Markram, directeur du Blue Brain Project, Marina Picciotto, grande spécialiste des récepteurs de la nicotine, ou encore Susumu Tonegawa, prix Nobel d’immunologie devenu expert des circuits de la mémoire.

Cet article est réservé aux abonnés.