| | Idées

Voyage dans les entrailles d'un foyer épidémique

Sarah Zeines

Le week-end était prévu de longue date. Depuis le jour de mes 35 ans, en avril dernier, pour être précise. Voyant la vague de Covid tourner dans le sens du creux, une amie de toujours réserve une girls’getaway à Barcelone. La ville de mes jeunes années. Ma cité d’amour.

Les statistiques covidiennes sont en notre faveur jusqu’à fin juin. Puis, les informations catastrophistes commencent à pulluler: Barcelone est désignée comme le nouveau foyer européen de propagation du virus. En chiffres, cela représente une incidence de 2000 cas sur 100’000 habitants, pour la catégorie des 16-29 ans. La Catalogne et les jeunes: nouveaux coupables de cette propagation fulgurante, après les Portugais, Indiens, Sud-Africains ou Chinois? Il faut dire que les stigmatisations culturelles se sont souvent délocalisées cette dernière année. Difficile donc de se positionner sur la question.

Cet article est réservé aux abonnés.