| | Analyse

Pourquoi il est important de protéger les enfants du Covid à l'école, et comment

L'aération joue un rôle important pour diminuer la quantité de particules virales dans les classes, mais cette mesure à elle seule ne suffit pas pour éviter toute contamination entre les élèves. | Keystone / Gaetan Bally

Pour certains, parents et professionnels de santé, les enfants sont les oubliés de l’épidémie. Pour d’autres, vu la rareté des évolutions graves de la maladie chez les plus jeunes, il n’est pas nécessaire de s’alarmer. Qu’en est-il? Quels dispositifs existent pour éviter la transmission du virus dans les écoles du pays? Doit-on s’alarmer ou plutôt se calmer? Eléments de réponses, avec les propositions d’une étude de l’Université de Genève qui permettent de réduire la transmission par aérosols.

Pourquoi c’est important. La dynamique épidémique actuelle est largement portée par les 10-19 ans et les 0-9 ans. D’un côté, ils sont plus testés, il est donc normal de trouver plus d’infections chez eux. De l’autre, ils sont des moteurs de l’épidémie et le nombre de classes fermées et d’élèves en quarantaine a logiquement explosé depuis la rentrée scolaire. En quoi cette situation pose-t-elle problème?

Cet article est réservé aux abonnés.