| | News

«On a l’impression que l’Europe se prépare à un bis repetita de l’été dernier»

Antoine Flauhault, directeur de l'Institut de santé globale à Genève. | Photo: Heidi.news

Dès samedi 26 juin, l’étau sanitaire se desserre fortement en Suisse. La vaccination avance bien et les nouvelles infections sont au plus bas. De quoi retrouver des plaisirs simples et bien mérités après des mois de restrictions en tous genres. Mais la seule couverture vaccinale suffira-t-elle à prévenir une flambée?

Pourquoi on en parle. La situation en ce début d’été 2021 ressemble beaucoup à celle de l’été 2020. Mais comme dans la fable de La Fontaine, la cigale ayant chanté tout l'été risque de se trouver fort dépourvue quand la bise sera revenue. C’est du moins la crainte du Pr Antoine Flahault, épidémiologiste et directeur de l’Institut de santé globale à Genève.

Cet article est réservé aux abonnés.