| | hd

A Genève, «on voit l’impact du certificat sur le nombre de cas en EMS»: les grandes étapes de la pandémie

Dans le graphique interactif ci-dessus, vous pouvez choisir la courbe que vous voulez suivre: nouvelles infections et leur incidence, nouveaux cas annoncés par l'OFSP, nouvelles hospitalisations, nouveaux décès, vaccinations et certificats Covid délivrés. Graphe actualisé tous les jours. Les chiffres de l'OFSP sont publiés ci-dessous, ainsi que le suivi des principales informations nationales et internationales sur la pandémie.

17 septembre. La situation épidémiologique du canton de Genève s’est améliorée ces derniers jours, bien que les unités de soins intensifs restent sous pression, se sont réjouies les autorités sanitaires lors d’un point presse ce matin. De 120 à 150 cas par jour la semaine dernière, le nombre de cas est passé à 90-100 cette semaine. Sur la même période, le taux de positivité a chuté de 5,6% à 3,8%. Aglaé Tardin:

«Ce qui nous gêne encore dans ces chiffres, c’est vraiment la divergence entre ce qu’on observe sur le plan communautaire et au niveau des soins intensifs. Est-ce que dans deux-trois semaines, on verra un abaissement de l’occupation des lits de soins intensifs? Ça serait l’idéal, mais on ne peut pas en être certain, d’autant plus que la température va baisser et le comportement de la population va évoluer. Les gens vont moins aérer, se réunir plus à l’intérieur. C’est très difficile de pouvoir prévoir la suite.»

A Genève, l’obligation de présenter un certificat Covid dans les établissements pour personnes handicapées et EMS semble porter ses fruits. Aglaé Tardin:

«Les clusters dans les EMS sont clairement moins nombreux qu’au mois d’août. On voit l’impact du certificat obligatoire. Pour les lieux de soins, on ne sait pas, car les clusters sont gérés par les services du personnel.»

Avec 378,89 «cas» pour 100’000 habitants, l’incidence globale des 14 derniers jours diminue. Les chiffres absolus passent à 32’748 (34’400 hier) nouvelles infections enregistrées ces deux dernières semaines.

Les incidences cantonales les plus élevées ces 14 derniers jours se trouvent dans les cantons de: Appenzell Rhodes-Intérieues (1134,6), Glaris (997,7), Obwald (714,4), Thurgovie (638,9) et Appenzell Rhodes-Extérieures (631,2).

Les nouvelles infections des dernières semaines ont des effets sur les

  • hospitalisations, avec une moyenne de 42,7 par jour. Dans les Unités de soins intensifs, le taux d’occupation est de 79%; les cas Covid représentent 31% du taux d’occupation, soit 262 patients sur 846 lits disponibles;

  • et les décès, avec une moyenne de 5,4 par jour.

Le variant Delta représente désormais 99,6% des nouvelles infections en Suisse (en date du 4 septembre).

Le taux de reproduction effectif (Re) du virus s’établit désormais à 0,88 (estimation du 7 septembre) au niveau national, selon la statistique de l’Université de Zurich. Vingt cantons ont un Re inférieur à 1.

A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 2095 nouveaux tests positifs (soit une baisse de plus de 27% par rapport à vendredi dernier), 51 nouvelles hospitalisations et 8 nouveaux décès, pour 44’680 tests effectués ces dernières 24 heures. 

Pour ce qui est des certificats Covid, 9’504’135 ont été délivrés depuis le 7 juin.

Cet article est réservé aux abonnés.