| | Radar

La psilocybine donne des résultats enthousiasmants contre la dépression grave

Un Psilocybe cubensis, l'espèce de champignon hallucinogènes la plus commune, qui produit notamment de la psilocybine. | Pixabay / Ervin Gatja

La psilocybine, substance active des champignons hallucinogènes, connaît une deuxième jeunesse dans le champ de la santé. Dans une petite étude sur 27 patients publiée dans Jama Psychiatry, dont la NPR se fait l’écho, une équipe de médecins à Johns Hopkins (Baltimore) a obtenu des résultats très prometteurs dans la prise en charge de la dépression sévère. Les personnes ayant suivi une thérapie à base de psilocybine ont connu une réduction majeure de leurs symptômes dépressifs – environ quatre fois supérieure à celle obtenue par des antidépresseurs classiques, estime l’auteur principal. La moitié des patients traités était en rémission un mois après l’intervention.

Comment ça se passe. La prise en charge débute par des visites de préparation (8 heures au total) et consiste en deux séances de prise de psilocybine, organisées sur une journée chacune. Le patient s’allonge sur un divan après avoir ingéré des comprimés de psilocybine et se voit invité à se relaxer et se concentrer sur ses perceptions internes, en fermant les yeux et en écoutant de la musique. Une sorte de méditation sous champignon, en présence de deux «facilitateurs» — psychiatre, psychologue ou travailleurs sociaux — qui supervisent le bon déroulé de la séance. Le protocole est donc long et soigneusement encadré.

link

A lire sur le site de la NPR (EN)