| | Radar

Un logiciel de reconnaissance faciale interdit utilisé en Suisse

Le logiciel de reconnaissance faciale Clearview AI est interdit en Suisse | DR

La police cantonale de Saint-Gall et la police de la ville de Zurich auraient utilisé un logiciel de reconnaissance faciale controversé et à la légalité douteuse, indique Le Temps. L’information a été découverte dans des données révélées par le site américain BuzzFeed. Le quotidien romand relève qu’entre 2018 et février 2020, entre 11 et 50 requêtes ont été adressées au logiciel via des adresses e-mail issue de ces deux services de police.

Pourquoi c’est problématique. Le logiciel de reconnaissance faciale utilisé est celui de la start-up Clearview AI. Son usage est interdit en Suisse. Les deux polices réfutent son utilisation. La police cantonale de Saint-Gall affirme ne pas utiliser la technologie de l’entreprise américaine, mais n’exclut pas un essai. Le principal problème de Clearview AI repose sur le fait qu’il compare les photos qui lui sont soumises avec une base de données constituée de photos du monde entier, récupérées notamment sur les réseaux sociaux.

link

A lire dans Le Temps