| | News

Sur la blockchain, la révolution encore balbutiante des organisations décentralisées

Les organisations autonomes décentralisées ne fonctionnent pas sur un système hiérarchique pyramidal traditionnel, mais sur le modèle du consensus distribué mis en œuvre par la blockchain | DR

Les organisations autonomes décentralisées font beaucoup parler d’elles. La communauté crypto y voit l’avenir des modes d’organisation de la société numérique. Mais comment ça fonctionne au juste? Et quels sont les enjeux derrière ces plateformes qui fonctionnent sur des blockchains?

Une DAO, quésaco? L’acronyme est tiré de l’anglais «Decentralized autonomous organization», littéralement «organisation autonome décentralisée». Il s’agit d’une organisation automatisée dont les règles de gouvernance sont inscrites sur une blockchain publique, de façon immuable et transparente. Son fonctionnement est rendu possible par l’intermédiaire d’un ou plusieurs smart contracts.

Cet article est réservé aux abonnés.