| | News

En 5 minutes sur le darknet, nous avons trouvé 9860 mails liés à collectivités suisses

Image d'illustration | EPA / Sascha Steinbach

Le piratage de la commune de Rolle a porté au grand jour les vulnérabilités des collectivités publiques. Heidi.news est aujourd’hui en mesure de jeter une lumière encore plus crue sur cette question: des milliers d’adresses mails et de mots de passe appartenant à des employés de villes et de cantons suisses sont facilement accessibles sur le darknet. Comment le savons-nous? Parce que nous sommes allés les chercher au cours d’une opération menée de concert avec l’agence de cybersécurité Vici Swiss Competitive Intelligence.

Pourquoi c’est important. De nombreuses cyberattaques ont eu lieu cette année. Le site Comparis a été ciblé par un ransomware (rançongiciel) et a payé une somme non communiquée pour récupérer l’accès à son infrastructure informatique. Le réseau de cliniques privées Pallas a aussi été ciblé par des criminels. Plus récemment, le piratage de la commune de Rolle a suscité l’émoi, puisque des informations aussi sensibles que des feuilles d’impôts ou des carnets de notes d’élèves ont été partagées sur le darknet comme le démontrait Le Temps.

D’un service de police romand aux fonctionnaires zurichois… Accompagné d’un expert de l’agence Vici, nous avons réalisé une rapide recherche sur le darknet pour trouver des informations à propos de collectivités publiques. L’objectif de cette démarche vise à sensibiliser la population sur les enjeux de la cybersécurité.

Cet article est réservé aux abonnés.