| | News

Le difficile chemin des détenus qui veulent étudier en prison

Etablissement pénitentiaire de la Plaine de l'Orbe. | Keystone / Valentin Flauraud

Le droit suisse donne la possibilité aux détenus de recevoir une formation de base en prison. Mais entre les différents régimes de détention, les déplacements d’un établissement à un autre, l’absence d’accès à internet et une offre d’enseignement qui n’est pas unifiée au niveau fédéral, étudier derrière les barreaux est loin d’être simple.

Pourquoi on en parle. Les prisons sont remplies d’hommes (environ 90%) et de femmes dont les parcours de vie ont généralement été marqués par l’échec et dont les besoins en matière d’éducation sont particulièrement accrus. Pour certains, il s’agit déjà d’apprendre à s’exprimer dans la langue de leur lieu d’incarcération ou de savoir lire et écrire, pour d’autres - en particulier pour les jeunes - d’acquérir des compétences professionnelles leur permettant d’envisager un après.

Cet article est réservé aux abonnés.

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi