| | News

Une formation pour la cryptofinance culturelle

Sixtine Crutchfield-Tripet DR

La Geneva Business School lance un programme en trois semestres baptisé «MBA in Fine Art International Management» dès la rentrée de septembre. Un diplôme inédit dans le monde, qui répond aux nouveaux besoins d’un marché soumis à une numérisation fulgurante depuis le début de la pandémie. Une trentaine d’étudiants potentiels ont déjà manifesté un intérêt pour ce cursus. Les inscriptions sont en cours d’enregistrement jusqu’au 30 août.

Pourquoi c’est intéressant. La crise sanitaire a accéléré la numérisation financière des objets culturels. Une réalité qui crée un besoin sans précédent de professionnels avisés, tant dans le domaine de l’histoire de l’art, que dans celui du droit et de la cryptofinance. «Genève est le berceau des Ports Francs et du droit de l’art, explique Sixtine Crutchfield-Tripet, le cerveau derrière ce projet pédagogique. Le lieu et le moment sont propices à cette nouvelle filière.»

Cet article est réservé aux abonnés.