| | Radar

L’exploration pétrolière interdite au Groenland

Antenne dans un camp de base de la NYU sur le glacier Helheim au Groenland | Felipe Dana/Photo AP/Keystone

Le gouvernement du Groenland a choisi de suspendre l’exploration pétrolière sur son territoire, a dévoilé Associated Press le 16 juillet. Seuls quatre permis de recherche d’hydrocarbure sont encore actifs, avec des potentiels limités, et ils sont détenus par des petites sociétés. Le gouvernement autonome de l’île danoise a par ailleurs signé la fin des projets d’extraction d’uranium dans le sud du Groenland.

Pourquoi c’est important. Pour l’heure, aucun gisement pétrolier n’a été découvert sur le territoire, mais l'Institut d'études géologiques des États-Unis (USGS) estime qu’il aurait environ 2700 milliards de litres de pétrole et plus de 4000 m3 de gaz naturel au large du Groenland. Bien que ces ressources soient actuellement difficiles d’accès, le dérèglement climatique et la fonte des glaces pourraient faciliter leur exploitation.

link

Lire l'article d'Associated Press (EN)

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi