| | News

Relations nébuleuses entre des célibataires et un site de rencontres

Image d'illustration Pixabay / Tumisu

Un site de rencontres basé au Luxembourg et actif en Suisse, entre autres, a fait l’objet de réclamations auprès de la Fédération romande des consommateurs (FRC). Des tarifs abusifs, des conditions générales incompréhensibles et un renouvellement automatique sans préavis sont notamment pointés du doigt. Une victime de ces pratiques dénonce sa mésaventure de plusieurs mois.

Pourquoi on en parle. Ce cas révèle les limites réglementaires du marché des rencontres en ligne. Car une fois abonnés aux services du site «Le Parfait Gentleman», une plateforme appartenant au conglomérat de sites de rencontres be2 (qui fait partie de la société insparx GmbH, basée en Allemagne), de nombreux internautes se retrouvent pris au piège. Légalement, la zone est grise: alors que certains conseils exhortent les abonnés à s’acquitter des sommes réclamées par le site, d’autres jugent les facturations illégitimes en raison de l’absence d’un contrat clair.

Cet article est réservé aux abonnés.