| Radar

En Hongrie, la loi contre la promotion de l’homosexualité entre en vigueur

Viktor Orban, à Bruxelles le 25 juin dernier. | Keystone

Une «honte» qui «va à l'encontre de toutes les valeurs fondamentales de l'UE», a déclaré ce mercredi 7 juillet la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen. Ce texte de loi qui interdit la promotion de l’homosexualité, assimilée à de la pédophilie, a été adopté par le Parlement hongrois le 15 juin. Il entre en vigueur ce jeudi 8 juillet.

Et après? La Commission européenne prévoit d’ouvrir une procédure d’infraction pour violation du droit européen, pouvant mener à des sanctions. Mais l’Union européenne dispose de leviers trop légers, dont l’article 7 du traité sur l’UE, qui prévoit des sanctions si un état membre ne respecte pas les valeurs de l’Union. Problème, pour prononcer ces sanctions, c’est le principe d’unanimité qui prévaut. L’UE pourrait néanmoins toucher au porte-monnaie de Viktor Orban, et réduire par exemple les subventions de soutien liées au Covid-19.

link

Ouest-France

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi